Ezio ce héros

02/12/2009

White Edition, Black Edition : quand Assassin's Creed se la joue Pokémon

35 heures : c’est le temps qu’il m’a fallu pour terminer Assassin’s Creed II. Acheté la veille de sa sortie officielle (les dates de sorties sont de moins en moins respectées soit dit en passant – et c’est pas plus mal), je peux dire que cette nouvelle épopée de l’assassin est mon jeu de l’année. Lors de la présentation du jeu au MGS, les développeurs ont beaucoup insisté sur le fait que le principal défaut du premier opus (à savoir la répétitivité dans ses missions) était ici gommé… et ils n’ont pas menti. Les quêtes aussi bien principales qu’annexes sont prenantes et variées et l’on ne s’ennuie pas un seul instant.

Une réussite dans la veine du premier mais en mieux. En espérant que l’adage du jamais deux sans trois fasse d’Assassin’s Creed III un jeu du même acabit. En tout cas, j’y retourne, je pars à la chasse aux 1000 G 🙂

Publicités

Nabazgeek

01/12/2009

 

Le charisme d'une huitre ou d'un lapin, au choix

J’ai finalement succombé à la communauté du lapin en m’achetant un Nabaztag:tag. Acheté à prix cassé sur leboncoin (50 € fdp in là où le prix en magasin est de 120 €), je ne pouvais pas laisser passer cette bonne affaire. Après avoir réussi à le connecter (non sans mal), j’étais tout sourire quand ses oreilles se sont mises à tourner toute seule (:p), j’ai paramétré LapiGeek (oui oui il s’appelle comme ça) pour qu’il me raconte tout et n’importe quoi.

 

Pour les personnes ne sachant pas à quoi sert un Nabaztag, je dirais grosso modo que c’est un lapin qui se permet (après lui avoir donné votre accord) de vous lire vos flux RSS, vos tweets, les status Facebook, vous dire l’heure qu’il est, savoir le temps qu’il fait et j’en passe. La geekitude atteint des sommets lorsque l’on souhaite demander une info au lapin numérique. Pour cela, il suffit d’appuyer sur le bouton se trouvant au dessus de sa tête et de prononcer un mot devant son nombril (!) pour qu’il éxécute telle ou telle action. Ainsi, il suffira de dire « radio » pour que le lapin joue une station aléatoire ou précise si on lui dit « radio RMC » (si on veut RMC bien sûr). Lorsque l’on demande à son lapin quelque chose, on prie pour que personne ne rentre dans la pièce où vous vous trouvez tant le ridicule de la situation est similaire à celui ressenti en jouant à Nintendogs.

Je ne m’étendrais pas sur la possibilité de lui faire renifler des puces RFID pour avoir accès à toute l’info que l’on veut vu que je n’en ai pas encore acheté mais le Nabaztag s’avère être un gadget technologique impressionnant sous sa forme candide.

Inutile donc indispensable, le Nabaztag:tag est un objet de geek qui s’avérera plaisant et bien fun. En tout cas, je ne m’en passe plus (même s’il m’a traité de salaud en lisant l’un des tweets que j’ai reçu 😀 )

N.B. : et pour info, Nabazatg veut dire lapin en arménien. Voilà !